Tarification pour des frais accessoires en santé: mémoire de la CTROC

money-256319_1280Avec l’adoption de la loi 20 du Ministre Barette en novembre 2015, ce dernier vient normaliser la pratique de certains médecins de charger pour des frais accessoires. Entre 100M$ et 200M$ seraient ainsi exigés à des patients à chaque année. Le ROCL a participé à la rédaction du mémoire suivant pour la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires.

 

Le ROCL envoie une mise en demeure à Philippe Couillard

hammer-802300_1280Saint-Jérôme, le 26 janvier 2016

SOUS TOUTES RÉSERVES

Monsieur Philippe Couillard
Premier ministre du Québec
Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boul. René-Lévesque Est
Québec (Québec) G1A 1B4

Objet : Mise en demeure

Monsieur Couillard,

Depuis le 4 avril 2014, le gouvernement a pris des décisions qui ne respectent pas les valeurs de notre société, notamment, la démocratie, la solidarité et le partage de la richesse. Les orientations concernant le repositionnement de l’État et la course au déficit zéro par l’instauration de mesures d’austérité n’ont jamais fait l’objet de réels débats publics et pourtant, ces mesures affectent le bien commun, détournent les fonds publics et appauvrissent les personnes. En effet, vos choix politiques détériorent les de conditions de vie des populations déjà vulnérables et exclues, dont un grand nombre de femmes et d’enfants par :

  •  Des compressions en santé et services sociaux qui se traduisent par des ruptures de services,
  •  Des coupes à l’aide sociale,
  •  Des coupes à l’éducation et dans les Centres de la petite enfance,
  •  Des coupes au transport adapté et autres mesures de soutien aux personnes handicapées,
  •  Des coupes de 30 % en santé publique,
  •  Le recul ou la stagnation des conditions de travail du milieu communautaire et des employéEs de la fonction
    publique, dont 75 à 90 % sont des femmes,
  •  La stagnation du financement à la mission des organismes communautaires.

Au même moment, des sommes considérables appartenant au trésor public ont été versées à des entreprises et à des entrepreneurs privés :

  • 1,3 milliard à Bombardier pour le CSeries,
  • 400 millions en trop-perçu par les médecins,
  • 800 millions pour restaurer des sites miniers pollués et abandonnés par l’industrie.

Nous vous mettons donc en demeure de ramener dans la sphère publique ces sommes détournées de 2,5 milliards de dollars et de respecter vos engagements inscrits dans la loi 112 et dans la Charte des droits et libertés de la personne afin d’éviter la faillite sociale.

Veuillez agir dans un délai raisonnable, soit d’ici votre prochain budget prévu pour le printemps 2016.

 

Stéphanie Gaussirand, présidente
Regroupement des organismes communautaires des Laurentides
342, rue Parent
Saint-Jérôme (Québec) J7Z 2A2
Téléphone : (450) 438-8005