Bulletin aux membres – Octobre 2018

Télécharger la version PDF

Enquête conditions de travail : nous vous invitons à répondre

Tel que discuté récemment avec nos membres, dans nos rencontres sur les différents territoires, le ROCL vous invite fortement à participer à l’enquête salariale pour le secteur d’emploi du mouvement communautaire autonome menée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’éco-nomie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ESAC) en collaboration avec la CTROC, dont le ROCL est membre. Contrairement à celle qui a circulé l’hiver dernier, il s’agit d’une étude spécifique au milieu communautaire autonome. Voici le lien pour y participer : frama.link/EnqueteCSMO

Plus nous serons nombreux à y participer, plus il sera possible d’obtenir des données justes, précises qui rendent compte de la réalité du Québec et des Laurentides.

Les organismes communautaires et leurs regroupements, dont le ROCL, pourront ainsi bénéficier des données recueillies pour :

  • Documenter les conditions de travail des employéEs et les revendications financières des organismes auprès des bailleurs de fonds;
  • Travailler à améliorer les conditions de travail des employées du secteur communautaire et identifier des solutions comme, par exemple, l’adoption d’une politique salariale spécifique au mouve-ment communautaire autonome.

Selon le nombre d’employéEs de l’organisme, le sondage peut prendre 20 minutes à remplir.

 PSOC attribution régionale 790 500 $

Au moment d’écrire ces lignes, les travaux de répartition n’ont pas encore eu lieu dans notre région. La rencontre de travail avec le CISSS des Laurentides est prévue le 12 octobre. Comme discuté avec nos membres lors de nos visites éclair sur tous les territoires, le ROCL a déjà fait parvenir au CISSS des Laurentides sa proposition pour la répartition dans notre région. Cette proposition est directement en lien avec notre Cadre de référence pour l’application régionale du PSOC soit, une répartition sur l’écart à combler entre ce que les organismes reçoivent actuellement et ce qu’ils devraient recevoir en fonction des budgets de base requis et reconnus.  Naturellement, l’exercice à venir avec le CISSS est rempli de défis puisque nous aurons à tenir compte des balises ministérielles qui accompagnent cet investissement. Tous les organismes admis au PSOC ont d’ailleurs déjà reçu une correspondance de la part du CISSS concernant ces balises.

Dans le contexte actuel où :
  • il manque au moins 11 M $ aux organismes de la région pour atteindre leur budget de base requis au cadre,
  • il manque au moins 17 M $ en fonction des besoins exprimés par les organismes dans leur demande PSOC,
Nos principaux défis et enjeux à titre d’interlocuteur :
  • Défi de compréhension du contexte dans lequel évolue les organismes et défi d’interprétation commune des balises ministérielles.
  • Défi de travailler pour la première fois avec de nouveaux vis-à-vis au CISSS des Laurentides. En effet, suite au départ consécutif de Daniel Corbeil et de Michel Hébert, nous aurons à développer une nouvelle culture de travail avec, respectivement, Yves St-Onge et Sonia Gascon de qui Marie-Eve Larose relève dans tout le dossier PSOC.
  • Défi de connaissances et de reconnaissance c’est-à-dire : Quelle est leur connaissance du cadre de référence et d’application PSOC de notre région? Quelle est leur vision du financement à la mission pour les organismes communautaires?  Quelle posture auront-ils par rapport au rôle d’interlocuteur du ROCL?

Pour le ROCL, une chose est certaine : nos travaux viseront à réduire les écarts de financement entre les organismes d’une même typologie, en ce sens nous sommes guidés par un souci d’équité pour tous les organismes communautaires admis au PSOC dans ce processus d’attribution!

Succès pour le grand pique-nique politique!

Dans le cadre de la campagne Engagez-vous pour le communautaire, le ROCL a organisé, le 17 septembre dernier, au Centre Notre-Dame à Saint-Jérôme, une journée d’échanges à saveur politique à l’aube des élections provinciales du 1er octobre. Plus de 200 personnes issues des organismes de la région se sont déplacées pour participer à cet événement qui visait l’éducation politique et la sensibilisation des déléguéEs des quatre principaux partis politiques aux revendi-cations et demandes du milieu communautaire.

La salle, préalablement chauffée par une conférence de madame Françoise David et de monsieur Jean-Sébastien Dufresne, du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN), portant sur la réforme du mode de scrutin, était prête à accueillir les déléguéEs des partis.

Benoit Charette de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Mylène Jaccoud de Québec Solidaire (QS) et Marc-Olivier Leblanc du Parti Québécois (PQ) ont accepté l’invitation du ROCL et répondu à l’ensemble des questions avec une spontanéité et un aplomb certain. Le Parti Libéral du Québec (PLQ) avait quant à lui confirmé la présence de la candidate Naomie Goyette qui s’est désistée le matin même, laissant ainsi tomber le comité organisateur et les personnes participantes.

Merci à toutes les personnes présentes pour leur participation, à Sophie-Stella Boivin pour la création de la magnifique oeuvre collective, au Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) pour la pertinence de leur conférence, aux déléguéEs des partis pour leur présence, à tous les bénévoles ainsi qu’à l’Ami-e du quartier pour la délicieuse soupe servie au dîner!

Vous trouverez ici les paroles du SLAM chanté devant les déléguéEs des partis ainsi que la version MP3 si vous souhaitez le reprendre dans vos organismes : frama.link/SLAMSuperHeros

Semaine nationale de l’action communautaire autonome

Comme à chaque année, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) organise du 22 au 28 octobre la Semaine nationale de l’action communautaire autonome (ACA) dont l’objectif est de valoriser le travail des 4 000 organismes communautaires composant son réseau et de rendre hommage aux 60 000 travailleuses et travailleurs ainsi qu’aux 425 000 bénévoles qui s’activent quotidiennement en son sein.

Dans les Laurentides, 3 actions principales sont visées pour afficher votre appartenance et votre fierté au communautaire :

Avec des autocollants

Distribuez massivement et affichez les autocollants « Je suis communautaire et j’en suis fière! » que le ROCL a fait imprimé en 6 000 copies tant au féminin qu’au masculin. Ils sont assez durables pour être collés sur le pare-chocs d’une voiture ou peuvent être collés à l’intérieur, à vous de choisir!

Sur les réseaux sociaux

Confectionnez votre vignette en ligne #Jesuiscommunautaire. Encouragez vos collègues à le faire aussi! Matériel disponible ici : frama.link/JeSuisCommunautaire Approchez des personnalités connues de votre entourage et diffusez leur vignette partout sur les médias sociaux au cours de la semaine. Voyez à repartager aussi celles qui seront produites par le ROCL.

Sur votre territoire de MRC

Approchez des organisations situées sur votre territoire pour les sensibiliser et pour qu’elles acceptent d’afficher la bannière autoportante et rétractable que le ROCL remettra aux collectifs locaux prochainement. « Ici, nous sommes fiers du travail des organismes communautaires » sera le message de cette bannière qui est à rendre visible dans des endroits publics.

Le 24 octobre Journée de reconnaissance des travailleuses et travailleurs du communautaire

Comme vous le savez sans doute, depuis l’adoption du 24 octobre comme Journée régionale de reconnaissance des travailleuses et travailleurs des organismes communautaires autonomes, par l’AGA du ROCL le 28 mai 2009, plusieurs organismes se sont dotés de ce congé férié. Nous vous rappelons qu’il s’agit d’un congé qui se veut fixe, c’est-à-dire qu’il doit se prendre la journée même du 24 octobre. S’il advient la fin de semaine, il est alors reporté au lundi suivant. Ce congé vise deux objectifs :

  • améliorer les conditions de travail des travailleuses et travailleurs;
  • rendre visible le travail qui se fait dans les organismes.

Cette année, cette journée s’inscrit très bien à notre agenda de visibilité et de promotion. En effet, il est temps que l’on mette en lumière les travailleurs et travailleuses du milieu communautaire. Leur travail change le monde et les gens. Leur contribution à l’amélioration du tissu social est précieuse et irremplaçable! Prenons le temps de se le dire au moins une fois par année.

Aux organismes qui seront en congé férié le 24 octobre, nous vous proposons de changer votre message téléphonique en y précisant que vous êtes en congé férié en cette journée de reconnaissance des travailleuses et travailleurs du communautaire. Si vous n’êtes pas en congé, nous vous proposons tout de même de souligner cette journée par un message personnalisé afin de faire la promotion de cette journée régionale et du magnifique travail assumé par plus d’un millier de personnes dans les Laurentides!

Campagne pour un régime d’assurance médicaments 100 % public

Non, ce n’est pas normal. Ce qui est rapporté dans cette vignette est une réalité pour trop de Québécois. Et si vous pouviez aider à faire bouger les choses? Concocté par l’Union des consommateurs pour exiger une assurance médicaments 100 % publique, une dizaine de vignettes ont circulé au cours des dernières semaines dans les médias sociaux. En deux clics, demandez à votre député que ça change : remedeauxcoupures.cssante.com

Nouvelles normes du travail le 1er janvier 2019

La Commission des normes du travail oblige tous les employeurs à mettre en place certains changements d’ici le 1er janvier 2019, dont une politique contre le harcèlement psychologique. Évidemment, cette obligation s’applique aussi aux organismes communautaires. Le site Éducaloi a répertorié les 5 changements à venir : frama.link/ChangementsCNT

Préparez-vous d’avance!

Parmi les changements à venir, celui qui exige peut-être le plus de préparation est l’adoption d’une politique de prévention du harcèlement psychologique et de traitement des plaintes. Vous trouverez un canevas sur le site des normes du travail : frama.link/CanevasCNT

Projet Part’Âge

Grâce au financement du Secrétariat aux aînés, Intergénérations Québec déploie son projet Part’Âge à travers la province. Bonne nouvelle! Les Laurentides font partie des premières régions visées par ce déploiement triennal!

Ainsi, tous les organismes aînés des Laurentides pourront bénéficier d’un accom-pagnement gratuit jusqu’en mars 2019 dans la mise en place d’activités de partage intergénérationnel d’expériences. Pour ce faire, des ateliers de formation destinés aux aînés sont proposés afin de les préparer à ces échanges réciproques de savoirs et d’expériences de vie auprès des jeunes. Une boîte à outils et un suivi personnalisé sont aussi fournis aux intervenantEs des organismes.

Pour plus de renseignements :

Lydia Johnson,
agente de développement et de formation www.intergenerationsquebec.org/nous-joindre

Coalition Solidarité Santé

Chaque semaine, Jacques Benoit, coordon-nateur de la Coalition Solidarité Santé nous fait part de sa vision éclairée et éclairante sur différents sujets en lien avec la santé à travers sa chronique appelée “ Mon œil ”. Le ROCL diffusera dorénavant quelques-unes de ses chroniques à travers son bulletin.

Vous pouvez lire la dernière chronique via ce lien : frama.link/chroniquemonoeil et consulter l’ensemble des écrits sur le site : frama.link/coalitionsolidaritesante

La Garantie solidaire

Un outil pour enrichir les fondations privées? Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) accueille avec beaucoup de réserves la mise sur pied d’un nouvel outil financier dans le cadre d’un partenariat entre des fondations privées et la Caisse d’économie Desjardins.

Pour lire le communiqué du RQACA : frama.link/GarantieRQACA

Élections 2018 Communiqué : Le ROCL félicite la nouvelle députation régionale

Saint-Jérôme, 3 octobre 2018. Le premier octobre dernier, la population du Québec a tourné la page sur 15 années de règne libéral. Notre région a choisi de donner toute sa confiance au parti de François Legault pour incarner le changement tant souhaité. Le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides (ROCL) félicite les 10 personnes issues de la CAQ qui forment maintenant la nouvelle députation de la région des Laurentides.

« Il nous fera plaisir de rencontrer nos nouvelles et nouveaux élus pour échanger et leur partager la réalité spécifique du milieu communautaire de la région. Avec plus de 1000 personnes qui travaillent dans les organismes et des retombées économique de 45M$, le milieu communautaire est un employeur majeur et un acteur économique incontournable tout en maintenant un filet social indispensable pour la population des Laurentides. Nous offrons aussi tout notre appui à la CAQ pour la réalisation du projet de réforme du mode de scrutin dans lequel le parti s’est engagé » souligne Laurie McFall, présidente du ROCL.

Ce dossier semble d’ailleurs très important pour Benoit Charette, le député réélu de Deux-Montagnes qui a affirmé devant 200 personnes être prêt à mettre son siège en jeu pour la réforme du mode de scrutin lorsqu’il a participé à un débat organisé par le ROCL le 17 septembre dernier. « Nous sommes aussi motivés que lui par un tel changement » s’exclame Benoit Larocque, co-coordonnateur du ROCL. « Le ROCL est aussi prêt à collaborer avec le nouveau gouvernement à l’amélioration des conditions de vie des personnes les moins bien nanties ainsi qu’à un meilleur accès à des services publics de qualité pour notre région qui souffre toujours d’une iniquité interrégionale en ce qui a trait aux services sociaux et de santé, y compris dans le financement des organismes communautaires. » conclut-il.

Les engagements des partis en matière de lutte à la pauvreté

En guise de rappel et pour ne pas que les promesses sombrent dans l’oubli, vous pouvez visiter le lien ci-bas pour consulter les engagements des différents partis en matière de lutte à la pauvreté :  frama.link/engagements

Babillard des membres du ROCL

N’oubliez pas de consulter régulièrement le babillard des membres du ROCL! Cet espace vous appartient pour afficher vos activités de promotion, vos offres de formations et vos offres d’emploi. Vous n’avez qu’à nous faire parvenir votre demande à info@roclaurentides.com en y joignant votre document en format PDF. Voici le lien pour y accéder : frama.link/babillard

Notez que le ROCL se réserve le droit de retirer les annonces après un certain temps dans le but de garder le babillard bien vivant!

Formations

À la lumière du nombre d’inscriptions reçues à ce jour, nous constatons avec plaisir votre grand intérêt pour les formations qui vous sont proposées cette année! D’ailleurs sachez que la majorité des formations sont déjà complètes. Voici les formations pour lesquelles il reste quelques places :

  • Passez des préjugés à la solidarité – 15 novembre
  • Maintenir l’engagement en période de changement – 7 février
  • Évaluation du personnel : occasion privilégiée ou passage obligé – 26 février
  • Reddition de comptes et éléments incontournables du rapport d’activités – 12 mars
  • Rôles, responsabilités et obligations des différentes instances d’un O.C. – 14 mars
IMPORTANT – Changement de lieu

Cette année nos formations auront lieu à l’Hôtel Le Chantecler situé au 1474, chemin Chantecler à Sainte-Adèle SAUF pour les formations des 13 et 15 novembre (Démystifier les états financiers et Passez des préjugés à la solidarité) qui auront lieu chez Les Fins Gourmets du Nord au 585 boul. des Laurentides à Piedmont.

Bulletin aux membres – Juin 2018

Télécharger la version PDF

Retour AGA : une assemblée festive haute en couleur!

L’assemblée générale annuelle du ROCL a eu lieu le 29 mai dernier, à l’Hôtel Le Chantecler, où 140 personnes en prove-nance de 67 organismes ont pris part à cette journée festive et colorée.

Animée par Hugo Valiquette, coordonna-teur de la Table régionale des organismes communautaires de Lanaudière (TROCL), la journée a permis de présenter les réalisations du ROCL de la dernière année en mixant chansons, informations, rires et plaisirs! Des élections ont eu lieu pour déterminer certains nouveaux membres du conseil d’administration. Félicitations à Dominique Bastenier, Danielle Bilodeau, Lise Cloutier, Mario Charette, Stéphanie Gaussirand, Sophie Dion, Sophie Desma-rais, Laurie McFall et Christine Richard qui composent le C. A. pour l’année 2018-2019. Du même coup, le ROCL a aussi célébré ses 25 ans d’existence par un coquetel convivial en soulignant la présence d’anciens et d’anciennes travail-leurs et travailleuses ainsi que des pionniers et pionnières qui formaient initialement le conseil d’administration. Merci à Stéphanie Gaussirand et Robert Grégoire qui ont animé en duo et avec brio cet événement.

CertainEs ont formulé la demande d’obtenir le texte écrit et lu par Benoit Larocque en introduction du volet vie associative. Le voici : frama.link/IntroVieAsso

Le bilan financier de notre AGA

Un 25e ça se fête et bien évidemment, il est important que nos membres comprennent à quoi le coût de leur inscription aura servi. C’est certain que dans un monde idéal, nous aimerions être en mesure de couvrir entièrement les dépenses de nos AGA mais cela impliquerait nécessairement une augmentation de la cotisation annuelle. Cela ne fait pas partie des réflexions du C. A. à l’heure actuelle. Nous privilégions une cotisation raisonnable tout en tentant de demander aux membres de couvrir leur frais de repas.

La journée, avec les pauses viennoiseries, cafés, coquetel et grignotines aura coûté 6 657 $. Sur ce montant, le ROCL a assumé 1 724 $, soit la différence entre les frais d’inscription de nos membres et le coût total de l’évènement. En espérant que cela réponde mieux à certaines préoccupations exprimées lors de la parole à l’assemblée.

Le ROCL et la Table des préfets

À l’instar de plusieurs organismes, le ROCL a pris part à la conversation régionale organisée par la Table des préfets des Laurentides, le 23 mars dernier. 350 person-nes issues de divers milieu (communautaires, éducation, santé, municipalités, etc.) ont participé à cette journée. Vous pouvez voir les résultats de cette journée sous ce lien : frama.link/Conversation23mars

Sachez aussi que le ROCL a déposé un mémoire dans le cadre de cette consulta-tion : frama.link/MemoirePrefets

Nous y avons, entre autres, fait la recom-mandation de mettre sur pied un comité aviseur formé de différents acteurs régionaux qui contribuerait à la réalisation d’une politique d’attribution des sommes du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) dont la Table des préfets est responsable.

Un dialogue s’amorce

Depuis cette journée de consultation, le ROCL a rencontré deux fois le directeur de la Table des préfets : Philippe Leclerc. Ces ren-contres ont permis aux deux organisations de se connaître davantage, de partager sur leur culture respective et d’identifier les points de ralliement possibles. Nous y avons présenté et porté le contenu de notre mémoire. Jusqu’à maintenant, l’apprivoisement des deux organisations se fait dans l’écoute et le respect des couleurs propres à chacune. À suivre!

Conditions de travail dans le communautaire

Plus de 700 personnes ont répondu à un sondage réalisé par le Centre de formation populaire Au Bas de l’Échelle et le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal.

Ce sondage s’adressait principalement aux personnes de Montréal afin de les interroger sur leur satisfaction envers différents aspects de leurs conditions de travail. Cela touchait autant les conditions salariales, les avantages sociaux, l’environnement et le climat de travail, la conciliation famille – études – vie personnelle, etc.

Nous y apprenons entre autres que 42 % ont un régime d’assurances collectives, que 31 % se sentent contraint de travailler ou de militer bénévolement dans l’organisme et que 49 % ont 10 ans et plus d’expérience dans le communautaire.

Pour voir les résultats complets : frama.link/ConditionsTravail

Projet de recherche sur les perceptions quant à la crédibilité en évaluation de programme

Voici une invitation de Marie-Pier Marchand, une étudiante au doctorat en éducation, à l’UQÀM.

« Vous avez dernièrement pris part à une démarche d’évaluation concernant un programme, un projet ou des actions par lesquels vous êtes concernés? Comment avez-vous accueilli cette démarche? Perceviez-vous la pertinence et l’utilité de procéder à un tel exercice? Quel a été votre rôle au sein de l’évaluation? L’évaluation réalisée était-elle crédible et de qualité à vos yeux? Comment avez-vous reçu les résultats de l’évaluation?

Seriez-vous intéressés à partager votre expérience à cet égard dans le cadre d’une entrevue téléphonique, d’une durée approximative de trente minutes, que j’animerai personnellement? Si oui, je vous invite à me contacter directement. Nous pourrons alors discuter plus amplement de votre participation à ce projet de recherche. Si vous avez besoin de renseignements additionnels concernant cette étude, n’hésitez pas à me contacter. Il me fera plaisir de répondre à vos questions! »

Marie-Pier Marchand, étudiante au doctorat en éducation, marchand.marie-pier@uqam.ca, 514-758-0359

Passage du FRAPRU dans la région en septembre

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) organise une grande marche, d’Ottawa à Québec, du 2 au 29 septembre 2018. Intitulée « De villes en villages pour le droit au logement », il s’agit d’un parcours de plus de 500 km; c’est sans doute son projet le plus ambitieux. Toutes les personnes ayant à cœur le droit au logement sont invitées à s’y joindre pour une ou plusieurs journées. Déjà, 300 groupes sociaux ont appuyé cet événement.

L’objectif est d’interpeller les deux paliers de gouvernement sur les graves dénis du droit au logement qui accablent les ménages locataires à faible revenu et sur l’insuffisance des investissements dans le domaine du logement social.

La marche sera de passage dans les Laurentides :

  • Dimanche le 9 septembre : de Lachute à Sainte-Scholastique
  • Lundi le 10 septembre : de Sainte-Scholastique à Saint-Janvier (Mirabel)
  • Mardi le 11 septembre : de Saint-Janvier (Mirabel) à Sainte-Rose,
    en passant par Sainte-Thérèse

Des membres de l’équipe du ROCL et du RFL seront présents à la marche le 10 ou le 11 septembre (heures à déterminer). Y serez-vous? Il serait agréable de s’y rencontrer! À noter qu’il est mentionné dans l’invitation que la date limite d’inscription est le 15 juin. Toutefois, il sera possible de s’inscrire à la dernière minute si vous n’avez pas de besoins en termes d’hébergement.

Pour plus d’information, consultez cette page sur le site du FRAPRU: frama.link/marche2018

Pique-nique politique : 17 septembre 2018

L’organisation du pique-nique politique, prévu le 17 septembre prochain à la Salle Notre-Dame à Saint-Jérôme, avance à grand pas. En avant-midi, une oeuvre collective sera créée avec l’artiste Sophie-Stella Boivin suivi d’une grande conférence confirmée sous peu. Apportez votre lunch et votre tasse pour le dîner car une soupe sera servi par l’Ami-e du Quartier. En après-midi, des représentantEs des 4 partis représentés à l’Assemblée nationale répondront à toutes nos questions!

Vous pouvez aussi consulter et vous inspirer du document suivant pour connaître les positions des différents partis et préparer vos membres à l’activité du 17 septembre par le biais d’activités d’éducation populaire : frama.link/representations_politiques. Plus de détails sur cet événement vous parviendront sous peu.

Engagez-vous pour le communautaire

En prévision des prochaines élections provinciales, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) a organisé un débat public le 22 mai dernier, au café-bar du Monument-National, avec les représentants et représentantes de Québec Solidaire (QS), de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et du Parti Québécois (PQ). Les représentant.es ont livré leurs visions et engagements politiques concernant trois thématiques principales dont la participation citoyenne, les services publics et les programmes sociaux et l’action communautaire autonome. Le débat a été animé par la chercheure et militante Émilie Nicolas et ponctué par plusieurs prises de paroles et performances artistiques notamment celles de Melissa Mollen Dupuis, militante et artiste innu, Marilou Craft, auteure et dramaturge et Fred Dubé, humoriste.

Pour revoir le débat : frama.link/Debat22mai

Lancement de la campagne : Je suis communautaire

Le 22 mai dernier, une grande campagne d’appui a été lancé sur les réseaux sociaux pour mettre en valeur les gains sociaux obtenus grâce à la contribution des organismes d’action communautaire autonome. Plusieurs personnalités publiques du domaine artistique, de la recherche, du militantisme ou autres ont accepté de donner leur appui aux organismes communautaires. Pour participer à la campagne, vous pouvez vous abonner à la page d’Engagez-vous pour le communautaire et partager largement les affiches des personnalités publiques sur les réseaux sociaux, ou solliciter des personnalités publiques de votre région pour qu’ils et elles se joignent à la campagne d’affichage.  Les vignettes et plusieurs autres outils pertinents sont disponibles ici : frama.link/outils_campagne

Les municipalités et l’action communautaire autonome (ACA)

Au lendemain des élections municipales, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome avait divulgué une série de trois fiches d’informations sur les municipalités, afin d’outiller les organismes d’action communautaire autonome qui sont en lien avec le palier municipal. Nous en avons parlé dans le bulletin du ROCL de novembre 2017. Le RQACA vient de faire la publication d’une quatrième fiche intitulée « Les municipalités : quelles sont les exigences acceptables? » Vous pouvez télécharger les fiches ici : frama.link/FichesACA

17 M$ d’investissements annoncés lors du dernier budget provincial

Au moment d’écrire ces lignes nous ne savons toujours pas les montants qui seront alloués dans le PSOC pour notre région mais nous avons de bonnes raisons de croire que cela devrait tourner aux alentours de 900 000 $. Le CISSS des Laurentides devrait interpeller le ROCL pour procéder à l’attribution aussitôt que les montants et directives ministérielles seront connues. Par contre, nous pouvons vous annoncer avec fierté que nos lettres enregistrées transmises à la Ministre ont fait leur chemin puisqu’il a été confirmé à la CTROC que la directive de tenir compte des revenus totaux des organismes aurait été abandonnée. Il s’agit là d’une très bonne nouvelle puisque l’an dernier cet élément était un irritant majeur lors de l’attribution.

Il semble que les autres directives seront à peu près les mêmes que l’an dernier soit : la priorité aux organismes en attente et aux organismes ayant un financement récurrent nettement insuffisant et les organismes qui répondent à des besoins particuliers. Le ROCL portera sa position historique d’attribuer en fonction des écarts à combler entre ce que les organismes reçoivent et leurs besoins (en tenant compte des seuils planchers inscrits au cadre de référence). Notre préoccupation est d’être le plus équitable possible.

Le ROCL fera encore une fois cette année, une tournée éclair à l’automne 2018 afin, entre autres, d’aller expliquer aux membres le résultat des travaux d’attribution. Alors si des rencontres sur votre territoire de MRC s’organise pour l’automne, faites-nous connaitre vos dates et votre intérêt à nous inscrire à votre agenda!

Bonne nouvelle : le PL56 sur le lobbyisme n’est plus!

Le Groupe des organisations opposées à l’assujettissement de tous les OSBL à la loi sur le lobbyisme vient de nous confirmer la nouvelle. Nos efforts ont porté fruits : nous avons enfin eu raison du projet de loi 56!

En effet, vendredi le 15 juin, le projet de loi 56 est mort au feuilleton avec la fin de la session de l’Assemblée nationale, puisque des élections auront lieu le 1er octobre prochain. Le prochain gouvernement, quel qu’il soit, est donc libéré des projets de loi laissés en suspend durant la session précédente. Voici le communiqué publié pour l’occasion : frama.link/FinPL56

Formations sur les rôles et responsabilités des membres d’un C. A.

Le ROCL a eu la confirmation de la reconduction du financement pour les formations destinées aux membres des conseils d’administration. D’une durée approximative de 3 heures, cette formation vous est offerte directement dans votre organisme, selon vos disponibilités. Cette année ce seront une douzaine d’organismes qui pourront se prévaloir de cette formation. Pour plus d’informations : frama.link/formCA

SVP prendre note que
nous serons en vacances
du 13 juillet au 19 août inclusivement.

Bon été à tous et à toutes!

Bulletin aux membres – mai 2018

Télécharger la version PDF

 L’AGA du ROCL : 25 ans ça se fête!

Le 29 mai arrive à grands pas. Des surprises et du plaisir vous attendent sur le site enchanteur de l’Hôtel Le Chantecler à Sainte-Adèle et la journée se terminera par un coquetel convivial. On vous demande de vous inscrire au plus tard le 18 mai, si ce n’est déjà fait, en nous faisant parvenir votre formulaire d’inscription par télécopieur au (450) 438-3998 ou par courriel à info@roclaurentides.com et en faisant suivre votre paiement par la poste.

Inscription pour les membres réguliers frama.link/MembresReg

Inscription pour les membres associés frama.link/MembresAss

Amenez vos membres de C. A. car on leur réserve des moments très particuliers. De plus, pour s’emballer collectivement, on invite chaque organisme à apporter deux produits non périssables, de votre territoire de même qu’une feuille 8 ½ X 11 de la couleur de votre choix sur laquelle apparaît votre logo et un mot clé qui complète la phrase : Le ROCL 25 ans de…

Nous ne vous en disons pas plus pour le moment et vous attendons en grand nombre avec votre plus beau sourire!

En attendant, nous vous invitons à prendre connaissance des documents suivants : notre Rapport d’activités 2017-2018 frama.link/rapport2017-2018 et son résumé en un coup d’œil frama.link/coupoeil2017-2018

Rappelons que depuis l’an dernier, le C. A. du ROCL a convenu de ne plus procéder à l’impression papier du rapport d’activités. Un résumé vous sera remis sur place.

Consultation MSSS sur le projet d’orientations ministérielles liées au PSOC

Depuis l’automne dernier et à plusieurs reprises, nous avons soulevé avec vous nos préoccupations et quelques enjeux en lien avec le processus et le contenu du projet de consultation sur les orientations ministé-rielles liées au programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

Force est de constater que le mois de mai est arrivé et que nous n’avons toujours pas de document de consultation à se mettre sous la dent! Au moment d’écrire ces lignes, nous croyons que le processus risque d’être fortement compromis, tout au moins, en ce qui concerne l’échéancier dans les délais de consultation (30 juin) que le MSSS nous avait déposé.

Les regroupements régionaux (via la CTROC) ont toujours réclamé seize semaines pour se donner le temps de faire nos analyses et de tenir des journées régionales d’appropriation, et ce, afin de permettre aux C. A. des organis-mes de se préparer avant de participer à cette consultation.

Pour nous, il est hors de question de procéder en plein été. Les membres de C. A. sont en vacances et beaucoup moins présents et nous devons tenir compte que la majorité des organismes ont leur assemblée générale annuelle en juin. Autre considé-rant, il y a des élections le 1er octobre. Est-ce que cette consultation risque de devenir un enjeu électoral? Une épine dans le pied du gouvernement en place? L’histoire nous le dira…

Pour le moment, au ROCL, nous continuons à réfléchir aux enjeux liés au processus qui s’étire en longueur, mais aussi aux enjeux liés au contenu et à l’application des nouvelles orientations. Quelle sera la période de mise en œuvre? Quels seront les impacts sur les organismes communautaires qui sont déjà admis au PSOC? Assisterons-nous à une révision de l’ensemble des organismes en termes d’appartenance à la santé et aux services sociaux? Et qu’adviendra-t-il du maintien de l’admissibilité à la mission? Quelles seront les attentes de nos membres concernant notre rôle d’interlocuteur dans l’application régionale? Quelles modifications ou ajustements seront apportés à notre cadre régional? Bien des questions qui seront abordées avec vous le moment venu.

Nous vous rappelons que l’un des enjeux soulevés lors de la tournée du ROCL était en lien avec la reconnaissance du rôle d’interlocuteur – négociateur des regroupements dans tout ce processus de vaste consultation à venir. Pour réaffirmer celui-ci et surtout en préparation de certaines stratégies préventives, nous avons, lors de la tournée, convenu avec vous que tous nos membres financés au PSOC nous feraient parvenir un certificat de reconnaissance signé par leur présidence et leur coordination. Lors de la présentation de ce point, il allait de soi pour tous et toutes que le contenu proposé de ce certificat de reconnaissance était conforme aux attentes de nos membres quant à la signification de leur adhésion au ROCL.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas encore donné suite, nous vous demandons de le reproduire avec votre logo et de le faire signer en bonne et due forme. frama.link/CertificatROCL

Merci de nous retourner la copie originale signée, par la poste ou en format numérisé, aussitôt que possible, idéalement avant le 1er octobre.

Des nouvelles de la campagne Engagez-vous pour le communautaire

Dans le cadre de la campagne Engagez-vous pour le communautaire et à l’occasion de son assemblée générale annuelle, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) organise un débat public le mardi 22 mai 2018, de 17 h à 19 h, au café-bar du Monument-National, avec les représentants et représentantes des partis politiques qui se présentent aux prochaines élections provinciales. Le débat portera sur les visions des partis concernant les enjeux liés à l’action communautaire autonome. Plusieurs artistes, personnalités publiques et millitant.es seront présent.es à cette soirée pour soutenir l’Action communautaire autonome! Le débat sera ouvert et accessible à toutes et à tous, gratuitement dans la limite des places disponibles. Il est possible de réserver vos billets à partir du lien suivant : frama.link/billetsdebatnational.

Le débat sera également webdiffusé pour permettre au plus grand nombre de personnes de le suivre : frama.link/webtvRQACA. Le ROCL y participera virtuellement!

Un pique-nique politique dans les Laurentides le 17 septembre

Puisque les débats et les rassemblements sont d’excellents moyens pour approfondir les propositions des différents partis politiques en vue des élections d’octobre, réservez aussi dès maintenant votre lundi 17 septembre 2018 de 9 h 30 à 15 h 30. En lien avec le comité mobilisation, le ROCL vous invite à un grand pique-nique politique au Centre Notre-Dame à Saint-Jérôme.

En avant-midi, une oeuvre collective sera réalisée suivi d’une formation qui mettra la table pour la suite de la journée. Pour le dîner, vous êtes invités à apporter vos lunchs et vos tasses puisque l’Ami-e du Quartier servira une soupe gratuitement sur place. En après-midi, des représentants des partis qui ont des éluEs à l’Assemblée nationale seront invités à répondre à vos questions et à présenter les engagements respectifs de leur parti, particulièrement au niveau des préoccupations sociales des organismes communautaires (famille – éducation – santé et services sociaux – lutte à la pauvreté et aux inégalités sociales, etc.). L’après-midi sera ouvert au large public.

Pour nous permettre de mieux planifier ce rassemblement, merci de répondre au sondage en ligne, avant le 1er juin, sur le lien suivant : frama.link/sondage17septembre

Concernant les autres actions organisées dans le cadre d’Engagez-vous, n’hésitez pas à consulter le site Web de la campagne : frama.link/Engagezvous ou à suivre la page Facebook : frama.link/facebook_engagezvous

En respect de ce que vous nous avez exprimé en tournée, le ROCL vous transférera uniquement les informations concernant les actions relativement rapides et organisées qui ne représentent pas une lourde tâche de travail. Cependant, libre à vous si vous souhaitez sauter à pieds joints et faire toutes les actions proposées!

Le revenu viable : indicateur de sortie de la pauvreté en 2018

En 2018, il manque chaque année 15 299$ à une personne bénéficiant de l’aide sociale pour sortir de la pauvreté

C’est ce que démontre l’IRIS dans une note qui présente le revenu viable, un nouvel indicateur qui fixe le revenu nécessaire pour sortir de la pauvreté. Sortir de la pauvreté, ça inclut la marge de manœuvre financière suffisante pour des imprévus, des soins de santé ou encore se permettre d’avoir des loisirs.

Actuellement, le gouvernement utilise la Mesure du panier de consommation (MPC), qui fixe le seuil des besoins de base comme l’alimentation et le logis. C’est largement insuffisant pour espérer sortir de la pauvreté!

Découvrez ce qu’est le revenu viable pour Montréal, Québec, Sherbrooke, Saguenay, Sept-Îles, Gatineau et Trois-Rivières. frama.link/Note05-18IRIS

Projet de loi 173

Une campagne éclair de mémoires courts!

Dernièrement, le Collectif pour un Québec sans pauvreté a été entendu par la Commission de l’économie et du travail, chargée d’étudier le projet de loi 173 : loi visant principalement à instaurer un revenu de base pour des personnes qui présentent des contraintes sévères à l’emploi.

Le Collectif a appuyé ce projet de loi, qui représente un pas vers une meilleure politique de sécurité du revenu. Toutefois, comme il comporte de nombreuses lacunes, le Collectif a aussi formulé six recommandations pour l’améliorer. Pour connaître plus en détails la position et les recommandations du Collectif, consultez son mémoire déposé à la Commission : frama.link/MemoireRevenuBase

Vous aimeriez aussi, en tant qu’individu ou organisme, faire parvenir un mémoire à la Commission de l’économie et du travail? Vous êtes d’accord avec les recommandations du Collectif et aimeriez le faire savoir aux éluEs qui y siègent? Rien de plus facile! En seulement quelques minutes, vous pourrez reprendre une version courte du mémoire du Collectif et l’envoyer en votre nom!

Pour participer à la campagne www.pauvrete.qc.ca/campagne-pl173

45.6 M$ de plus en Santé et services sociaux dans les Laurentides

C’est du moins ce qu’ont annoncé dernièrement les ministres St-Pierre et Barrette dans un communiqué conjoint, tel que rapporté par le journal l’Éveil. Pour lire le communiqué : frama.link/Annonce45M

Si cela s’avère, rappelons que nous sommes en campagne pré-électorale et que les promesses se multiplient actuellement, le ROCL veut que les organismes obtiennent leur juste part de ce montant, soit 10 %. Nous avons donc fait parvenir une lettre au PDG du CISSS des Laurentides dont voici un extrait.

« Comme vous le savez sans doute, depuis 2008, le financement des organismes communautaires de la région a très peu évolué. On estime à 17 M$ le manque à gagner pour que tous les organismes communautaires admis au programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) atteignent leur budget de base requis à l’intérieur du cadre de référence régional. Les dernières estimations de feu l’Agence nous indiquaient que la part des organismes communautaires relative au dossier de l’iniquité interrégionale représen-tait environ 6 M$.

De plus, le 14 décembre 2011, le conseil d’administration de l’Agence de la santé et des services sociaux passait une résolution (R 5007-12-11), à l’effet de réserver 10 % des budgets de développement pour le finance-ment des organismes communautaires et ce, pour les cinq prochaines années, en lien avec les modalités d’application du Cadre de réfé-rence pour l’application régionale du PSOC. »

Pour lire la version complète de la lettre envoyée à monsieur Foisy : frama.link/LettreMFoisy

Un nouveau montant annoncé pour le PSOC: Communiqué du ROCL

Suite au dépôt du dernier budget provincial, 17 M$ ont été annoncés et sont attendus pour l’ensemble des groupes communautaires admis au PSOC. Maintenant combien sera alloué à notre région? Aurons-nous les marges de manœuvre nécessaires pour procéder équitablement ou y aura-t-il encore des directives de la Ministre qui viendront teinter les décisions régionales? Chose certaine le ROCL fera les représentations nécessaires auprès du CISSS afin d’appliquer notre cadre régional. Voici le communiqué que le ROCL a émis dans le cadre de la sortie du budget provincial. frama.link/ROCLBudget2018

Encore cette année la Coalition des TROCs adressera une demande de rencontre à la Ministre afin de discuter de la méthode de répartition (et des critères d’attribution) pour des montants prévus au budget provincial (17 M$), de plus, nous continuerons de pousser pour un calcul de l’indexation plus réaliste en fonction de la réalité des organismes. Il faut rappeler sans cesse à la Ministre et aux hauts fonctionnaires que les organismes communautaires n’ont pas que des dépenses générales de type loyer, électricité, papeterie… Ils ont aussi des salaires à payer! La rétention de l’expertise passe par une reconnaissance tangible de cet aspect de notre réalité.

Pour ce qui est de l’indexation

On le sait maintenant, c’est confirmé, le taux d’indexation du PSOC sera de 1,6 % pour l’année 2018-2019. C’est peu comparativement à ce qu’obtiendra le réseau de la santé, soit entre 4,6 % et 5,3 %.

Épuisement et précarité chez les travailleuses et travailleurs communautaires: Une situation insoutenable!

Nos collègues de la région de Québec ont dernièrement orchestré la rédaction d’une déclaration publique touchant les travailleurs et travailleuses des organismes de leur région dont voici un extrait.

« Travailler dans le communautaire, c’est souvent un état d’urgence continuel, c’est avoir l’impression d’être le dernier recours pour beaucoup de personnes abandonnées par la société. C’est travailler à contre-courant de nombreux préjugés. C’est jouer un rôle essentiel, mais qui n’est pas valorisé ni reconnu à sa juste valeur par nos gouvernements et dans la société. Pour compenser ce manque de reconnaissance et de ressources, plusieurs personnes se dévouent au travail et peinent à fixer des limites au point de menacer leur propre santé mentale. »

Pour lire la déclaration en entier : frama.link/DeclarationROC03

Vous pouvez joindre votre voix aux dizaines d’organismes qui se sont sentis interpellé par cette déclaration. Il suffit d’envoyer un courriel au ROC de Québec à l’adresse suivante : communications@roc03.com

Bulletin aux membres – mars 2018

La tournée du ROCL: moment de réflexion et de plaisir!

Notre tournée, qui s’est déroulée le 31 janvier à Mont-Laurier, le 13 février à Piedmont et le 28 février à Sainte-Thérèse, est maintenant terminée. Plus de 120 personnes ont participé à ces journées d’échanges qui ont, entre autres, permis de discuter des derniers développe-ments concernant le PSOC et de réfléchir à nos mobilisations ainsi qu’aux priorités passées et futures du ROCL.

Bien que le bilan du matin concernant les travaux du MSSS et du PSOC n’ait pu apporter toutes les réponses aux questions des derniers mois, le dynamisme des ateliers d’après-midi a particulièrement été apprécié. La ligne du temps, qui retraçait les moments marquants du ROCL dans le contexte socio-politique de la région, a permis aux nouveaux travailleurs et nouvelles travailleuses de se familiariser avec l’évolution du regroupement tout en rappelant le travail actif du ROCL depuis les 25 dernières années.

L’analyse des idées et du précieux partage fait, lors de cette journée, nourrira le comité vie associative, le comité mobilisation ainsi que les membres du conseil d’administration afin que l’équipe du ROCL vous propose des actions arrimées à vos aspirations et besoins.

Plusieurs personnes ont par ailleurs exprimé le désir que le ROCL offre davantage de journées de rassemblement comme ces dernières… Nous en prenons bonne note et avons hâte de vous revoir!

Quelques suivis sur des questions soulevées en tournée
Outil pour réfléchir à nos concertations

Vous nous avez demandé de vous partager un outil de réflexion sur les différents lieux de concertation auxquels vous êtes invités à participer. Le document suivant contient certaines questions et pistes de réflexion sur le sujet. frama.link/ReflexionsConcertations

La population soutient le communautaire selon un sondage

Lors de la tournée, la question de la perception de la population à l’égard des organismes a émergé. Selon un sondage mené par le Réseau Québécois de l’action communautaire autonome (RQACA), il semble que la population nous connaît et nous reconnaît plus que nous le pensons. Nous y apprenons notamment que 75 % des répondantEs estiment que les organismes permettent de combattre les injustices et de défendre les droits et que 84 % sont favorables à ce qu’ils soient financés adéquatement. Pour voir les résultats complets du sondage : frama.link/PerceptionCommunautaire

Bref historique du mouvement communautaire en capsule vidéo

Vous avez aussi été plusieurs à demander le lien vers la vidéo présentée en tournée qui traçait un portrait de l’histoire du communautaire, réalisée dans le cadre de nos états généraux en 2014. Pour visionner la capsule : frama.link/BrefHistorique

Le ROCL a 25 ans et ça se fête!!!

On est déjà à pied d’œuvre pour préparer une AGA haute en couleur dans le cadre de notre 25ième anniversaire. L’avis de convocation vous sera transmis vers la mi-avril. Prenez le temps d’en prendre connaissance puisqu’il contiendra quelques consignes afin que vous soyez partie prenante de ce beau moment!

En attendant, nous vous demandons de commencer tout de suite à réfléchir à un mot qui résume bien la vision qu’a votre organisme du ROCL en complétant la phrase suivante : Le ROCL; 25 ans de…

D’autres consignes vous parviendront sous peu. Prenez note que cette AGA sera spéciale puisqu’un effort particulier sera déployé pour inviter et reconnaître la participation des membres des conseils d’administration au sein des organismes. Avons-nous réussi à éveiller votre curiosité, votre envie de vous joindre à nous? Alors notez tout de suite le 29 mai à votre agenda. Nous vous recevrons à l’Hôtel Le Chantecler, à Sainte-Adèle, et terminerons la journée par un cocktail de 16 h à 18 h.

Suivi de notre plan régional d’affirmation

Comme nous sommes déjà en pleine période électorale et que les enjeux de santé se retrouvent tous les jours dans les médias, il est temps de mettre sur la place publique les enjeux pour les organismes communautaires. C’est pourquoi nous sommes à colliger toutes les informations que vous nous avez fourni à même les trois actions réalisées dans le cadre de la campagne régionale d’affirmation. Nous pourrons ainsi faire un portrait des impacts vécus sur le terrain des organismes communautaires en lien avec les ruptures de services sociaux dans le réseau public, avec les enjeux liés au financement par projets non-récurrents, et enjeux pour les travailleurSEs et pour la population liés au sous-financement chronique de nos organisations.

Nous enverrons ensuite ce portrait d’impact aux différents porteurs du dossier communautaire des quatre principaux partis politiques (PLQ – PQ – CAQ – QS). Nous profiterons de cet envoi pour faire un communiqué de presse et nous réfléchissons fortement à organiser un débat régional dans le cadre de la prochaine campagne électorale. N’oublions pas qu’ils ont tous votés par deux fois des motions unanimes à l’Assemblée nationale en faveur du rehaussement du financement à la mission des organismes communautaires du Québec.

Enquête sur le communautaire : confusion et clarification

Il y a quelques semaines, le ROCL invitait ses membres à répondre aux questions d’une enquête menée par le Comité sectoriel de main d’œuvre Économie sociale Action communautaire (CSMO-ESAC), l’enquête Repères. En deux volets, elle porte sur les secteurs communautaires et de l’économie sociale.  Bien qu’intéressante, cette enquête menée présentement n’est pas aussi poussée sur les aspects qui nous touchent qu’une prochaine à venir qui portera exclusivement sur le communautaire. La permanence du ROCL a confondu les deux.

Cela dit, vous serez invités à répondre à une enquête portant exclusivement sur le communautaire en septembre prochain. Il y sera notamment question de conditions de travail. Les informations récoltées dans ce type d’enquête sont d’une grande aide pour le ROCL, dans la compréhension des réalités des organismes communautaires et de nos membres. Nous vous encouragerons donc fortement à y répondre, le temps venu.

Mise à jour des travaux MSSS : Informations concernant les orientations ministérielles liées au PSOC

Lors de la tournée d’hiver de nos membres, nous avons fait le point sur le processus concernant la consultation que le MSSS s’apprête à lancer sous peu (?!?! le temps étant relatif, on le croira quand on le verra) sur un projet d’orientations ministérielles concernant le Programme de Soutien aux Organismes Communautaires (PSOC).

Comme déjà discuté lors de la tournée, le ROCL organisera une journée régionale d’appropriation collective afin de dégager les enjeux, les avancées, et d’analyser les impacts sur notre cadre régional, sur le maintien et l’admissibilité des organismes à l’intérieur du PSOC. Nous souhaitons que cette journée se déroule dans les meilleurs délais suite à la sortie du document. C’est pourquoi nous vous rappelons qu’il est nécessaire de prendre le temps de réfléchir collectivement avant de répondre trop rapidement à cette consultation.

De plus, la CTROC (Coalition des tables régionales d’organismes communautaires) et la TRPOCB (Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles) se sont entendues pour se rencontrer le plus rapidement possible après la sortie du document afin de partager nos analyses et de dégager nos points de convergences et, si nécessaire définir des stratégies communes. Si vous avez manqué la tournée du ROCL et si vous avez des questions concernant le processus de consultation et les objectifs du MSSS, n’hésitez pas à nous contacter.

Campagne Engagez-vous pour le communautaire

Retour sur les actions du 7 février

Vous avez été une cinquantaine à participer à la campagne d’envoi de messages à caractère « romantique-humoristique » à M. Carlos Leitao et à Madame Christine St-Pierre pour la Saint-Valentin. Ça grouillait sur les pages Facebook des deux ministres entre 11 h et 12 h, le 7 février dernier! Plusieurs ont choisi d’envoyer courriels et télécopies aux bureaux des deux éluEs viséEs.

Ce même jour, la pétition comportant 31 371 signatures en faveur du rattrapage financier des 4 000 organismes d’action communautaire autonome a été déposée à l’Assemblée nationale.

Pour voir ce qui s’est fait ailleurs au Québec lors de cette journée : frama.link/Bilan7fevrier

Actions à prévoir lors de la campagne électorale

Le comité national de la campagne souhaite faire des revendications d’Engagez-vous un enjeu électoral pour les élections à venir. Le comité mobilisation du ROCL doit se rencontrer le 20 mars prochain pour articuler des activités régionales qui vont en ce sens. Vous serez invitéEs à prendre part à des actions au moment de la campagne électorale, en septembre. Plus de détails à venir.

Assurances publiques ou privées : des disparités importantes dans le prix des médicaments

« La loi oblige maintenant les pharmaciens à divulguer leurs honoraires sur la facture de médicament remise à leurs clients. Depuis, le consommateur peut savoir quelle part de sa facture sert à payer son médicament, produit essentiel pour sa santé, et quelle part va dans les poches du pharmacien.

Force est de constater que les consommateurs, même à maladie égale, ne sont pas tous égaux devant leur pharmacien. En effet, la structure hybride, en partie gouvernementale, en partie privée, de notre régime d’assurance médicaments fait en sorte que les honoraires des pharmaciens sont réglementés dans la portion publique du régime, mais pas pour les achats effectués sous la couverture d’un régime privé d’assurance collective offert par l’employeur.

Résultat : une patiente, par exemple, a dû débourser 129,95 $ à titre d’honoraires pour un médicament. Questionnée à ce sujet, la pharmacienne a confirmé que les honoraires n’auraient été que de 8,40 $ si elle avait été assurée au public… Soit une différence de 120 $ pour un seul médicament ! ! »

Pour lire l’article complet de l’Union des consommateurs : frama.link/HonorairesPharmaciens